RÉNOVER SA CUISINE SANS SE RUINER - PARTIE 1

  • Publié le
  • Par Audrey Morissette
  • 0
RÉNOVER SA CUISINE SANS SE RUINER - PARTIE 1

Cette semaine, j’ai entamé un projet que j’avais en tête depuis très longtemps déjà: rénover ma cuisine. Quand mon mari et moi avons fait l’acquisition de notre maison il y a 3 ans, nous avons eu un véritable coup de coeur, mais il y avait quand même quelques éléments qui me dérangeaient et que j’ai rapidement mis sur ma to-do list pinterest.

RÉNOVER SA CUISINE SANS SE RUINER – PARTIE 1

Cette semaine, j’ai entamé un projet que j’avais en tête depuis très longtemps déjà: rénover ma cuisine. Quand mon mari et moi avons fait l’acquisition de notre maison il y a 3 ans, nous avons eu un véritable coup de coeur, mais il y avait quand même quelques éléments qui me dérangeaient et que j’ai rapidement mis sur ma to-do list pinterest. Mais ensuite, les projets s’accumulent et le travail et les tâches quotidiennes  étant ce qu’elles sont, je n’ai jamais trouvé le temps ni l’énergie pour réaliser les rénos que j’avais prévu faire. Trois ans plus tard et reprenant peu à peu le dessus sur tout ce que j’avais à faire (allô ouvrir une boutique!), je me suis mise à la tâche en commençant par ce qui me dérangeait le plus dans la maison: ma cuisine.

 

La planification de la nouvelle cuisine

Ma cuisine au départ avec armoires en mélamine et comptoirs de stratifié

 

Voici ma situation: ma maison a été construite en 2006, elle est donc récente et la cuisine l’est aussi, sa disposition, ses armoires et poignées sont super belles SAUF que l’ancien propriétaire a choisi des armoires en mélamine brunes, dosseret en ardoise verte et un comptoir en stratifié gris et ceux qui connaissent le style de Vestibule comprendront que ce n’est pas trop mon genre. Je voulais mes armoires en bois et blanches (surprise!). Je me suis donc dit: Ok, ça ne devrait pas être trop compliqué, c’est simplement un changement de couleur que je veux et c’est tout. ERREUR! Après avoir fait plusieurs démarches, voici les possibilités qui s’offraient à moi:

 

1- Faire affaire avec une compagnie de refacing 

C’était ma première idée. Étant donné que mes armoires sont récentes et que c’est une mélamine de qualité, je me suis dit que je ne pouvais pas tout avoir et que je laisserais tomber le bois pour me concentrer sur la couleur uniquement. Il y a de nombreuses entreprises qui offrent ce genre de services au Québec et après avoir fait faire 2 soumissions par les 2 entreprises principales au Québec, je suis arrivée avec le plus bas prix de attention…. 15 000$! Et ça se dit économique comme façon de faire. 15 000$ pour mettre une fine pelicule de mélamine blanche sur mes armoires existantes et les reposer telles quelles (pas de comptoir et pas de dosseret inclus, juste les mêmes armoires en mélamine, mais blanches). Est-ce qu’on s’entend que ça n’a pas vraiment d’allure?!? En tout cas, pour moi, c’était hors de question et je me suis dit que tant qu’à faire, je changerais mes armoires pour en mettre de nouvelles qui soient faites d’un matériau de meilleur qualité et qui, au moins, augmenteraient la valeur de ma maison. Ce qui m’a amené à l’option 2.

 

2- Refaire la cuisine à neuf

Avec cette option, au moins, je changeais pour de la qualité, mais il faut avoir le budget parce qu’on va se le dire, ça coûte un bras! J’ai reçu des soumissions et des plans pour une nouvelle cuisine, mais j’arrivais à la même conclusion: je me retrouvais à payer 30 000$ pour une cuisine qui présentait sensiblement le même design que celle que j’avais déjà sauf que j’avais maintenant des armoires blanches (toujours pas en bois parce que c’était encore trop cher, mais en thermoplastique, ce qui m’avait été recommandé par la cuisiniste), un comptoir en quartz et un dosseret en  céramique blanc, mais je me disais encore que c’était exagéré de devoir payer ce prix et qu’il y avait sûrement une option plus logique. C’est alors que j’ai pensé à l’option 3.

 

3- Peinturer les armoires


Cabinets de cuisine peinturés avec Annie Sloan.

 

Vous vous dites probablement qu’il est impossible de peinturer des armoires en mélamine, mais il existe bel et bien une solution: la peinture Annie Sloan. Il y a 3 ans, j’adorais le shabby chic et je voulais faire toute ma déco dans ce style et cherchant à meubler ma maison suivant cette lignée, je m’étais vite rendu compte que les meubles au look antique étaient très dispendieux et c’est en fouillant sur Pinterest que j’avais découvert cette peinture miracle qui ne nécessite aucune préparation ni sablage. Je m’étais donc mise à retaper des antiquités achetées sur Kijiji pour 3 fois rien et à meubler toute ma maison dans ce style. Eh bien il est également possible de peinturer des cabinets de cuisine avec cette peinture et le plus beau, c’est qu’on n’a pas besoin d’apprêt, ni de sablage, MAIS armez-vous de patience parce que c’est long! Vous devrez désinstaller toutes vos armoires et les laver, retirer les poignées, mettre 3 couches de peinture et une couche de vernis (soit la cire ou la laque Annie Sloan). Toutefois, vous arriverez à un résultat superbe pour un prix très économique si vous le faites vous-même et les possibilités sont infinies. Il existe des dizaines de choix de couleur et vous pouvez choisir entre plusieurs méthodes selon le fini que vous voulez donner à vos armoires. Je me suis donc rendue au magasin tenant cette peinture (il y a Piorra Maison à Montréal et Aube Créations à Ste-Thérèse) et j’ai acheté 6 pots de peinture, 1 pot de laque et 1 pinceau, ce qui me faisait un total de 450$ en matériel (le plus grand format de pot de peinture Annie Sloan se vend 50$ + taxes la pinte).

 

4- Engager des gens pour peinturer à votre place

À gauche: une couche de peinture appliquée au pinceau. À droite: une couche de peinture appliquée au pistolet

 

Je dois être honnête et ayant commencé moi-même à peinturer mes armoires, je me suis vite rendu compte que je n’avais ni la patience ni l’envie de tout faire cela moi-même. Il faut dire que j’ai beaucoup d’armoires et que la tâche est donc assez colossale! J’ai donc décidé d’engager l’équipe qui repeinture aussi toute ma maison pour faire le tout. Après que je leur aie expliqué comment fonctionnait la peinture, ils me sont arrivés avec une idée très ingénieuse qui, si elle s’avérait à fonctionner, nous sauverait énormément de temps. Pour 3 couches de peinture et une couche de laque appliquées au pinceau, on en avait pour environ 7 jours de travail à temps plein. Leur solution était d’essayer d’appliquer la peinture au pistolet et de voir si ça pouvait fonctionner. Les magasins tenant la peinture Annie Sloan au Québec nous ont tous déconseillés cette méthode disant que le fini serait beaucoup moins intéressant, mais ayant beaucoup expérimenté avec cette peinture déjà, je connais très bien le genre de fini qu’on obtient en travaillant avec Annie Sloan et les coups de pinceau restent toujours un peu visibles, ce qui donne toujours un look un peu artisanal/antique.

 

Résultat après 3 couches de peinture appliquées au pinceau

 

Et ce n’est pas vraiment ce que je recherche pour la finition de mes armoires puisque je désire avoir un look plus classique et moderne. J’ai donc donné le go pour tester cette nouvelle méthode et le résultat est impressionnant! En 15 minutes, on avait donné la première couche de peinture sur toutes mes armoires de cuisine et le fini est exactement ce que je voulais, c’est comme si mes armoires sortaient de l’usine, elles sont toutes parfaitement lisses et on ne voit aucun coup de pinceau!

Résultat après 1 couche de peinture appliquée au pistolet

 

Je vous reviendrai avec la suite de mes travaux plus tard et vous pourrez voir le développement en même temps que moi, je suis curieuse de voir de quoi aura l’air ma cuisine à la fin, avec les 3 couches de peinture appliquées au pistolet. À suivre..

 
 
 
 
Audrey est la propriétaire de Vestibule. Auparavant enseignante au secondaire, celle-ci a décidé de se lancer et de réaliser son plus grand rêve en mariant ses deux plus grandes passions : la mode et la décoration!

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse de courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
Powered by Lightspeed