PORTRAIT D’ENTREPRENEURE: LÉONIE PELLETIER DE CHAD COMMUNICATIONS

  • Publié le
  • Par Mélissa Lévesque
  • 0
PORTRAIT D’ENTREPRENEURE: LÉONIE PELLETIER DE CHAD COMMUNICATIONS

Chez Vestibule, on admire les femmes qui n’ont pas peur d’aller au bout de leurs rêves et cette semaine, on s’entretient avec l’une d’entre elles, Léonie Pelletier, fondatrice de CHAD Communications.

PORTRAIT D’ENTREPRENEURE: LÉONIE PELLETIER DE CHAD COMMUNICATIONS

Chez Vestibule, on admire les femmes qui n’ont pas peur d’aller au bout de leurs rêves et cette semaine, on s’entretient avec l’une d’entre elles, Léonie Pelletier, fondatrice de CHAD Communications. CHAD est une agence spécialisée en gestion de réseaux sociaux et relations de presse, à laquelle s’est rapidement jointe sa principale associée, Joëlle Desrosiers. C’est aussi avec cette entreprise que Vestibule fait affaire pour ses relations publiques depuis plus d’un an et que nous avons eu le plaisir de lancer notre super campagne #MonVestibule, visant à soutenir l’achat local. Petit aperçu sur l’univers d’une jeune femme passionnée et qui ne compte pas ses heures!

 
Léonie Pelletier – Fondatrice de CHAD Communications

 

 

Comment as-tu découvert que tu avais la fibre entrepreneuriale?

C’est drôle, je n’ai jamais pensé que je serais entrepreneur. Ce mot, je ne l’utilisais pas. En fait, j’ai toujours su et dit d’aussi loin que je me souvienne que je n’aurais pas d’horaire fixe et pas de patron. Ceci dit, pour moi, ça ne rimait pas nécessairement avec le fait d’avoir ma propre entreprise. C’était plutôt relié au fait de trouver un emploi qui me donnerait de la latitude. Donc en même temps de n’avoir jamais su que je voulais être entrepreneur, j’ai toujours eu ce goût de liberté. C’est vraiment il y a deux ans, suite à mon travail de pigiste que je me suis dit : il y a du potentiel dans ce métier. Et pourquoi pas en faire ma compagnie et mettre de l’avant mes clients plutôt que mettre de l’avant mon travail personnel!

 

 

Selon toi, quel est le secret du grand succès de ton entreprise?

Premièrement, merci pour tes bons mots! C’est gentil et très flatteur de savoir que les gens aiment le travail de CHAD. Je crois que c’est vraiment plusieurs éléments qui font que CHAD est rendu là aujourd’hui, mais la première raison serait la fin de ma dernière réponse. CHAD a vraiment été créée dans le but de faire rayonner les clients en premier et non l’agence ou les filles derrière (puisqu’il ne faut pas l’oublier, j’ai une super associée, Joëlle, qui s’est jointe à moi quelques mois après la fondation de l’entreprise). Avant avril dernier, nulle part sur notre site était mentionné que Joëlle et moi, nous existions. Quoique nous sommes plus que fières d’être deux femmes entrepreneures avec mille super projets, nous voulions vraiment mettre l’accent sur le fait que nos clients sont notre fierté et que c’est leur succès qui fait le nôtre. Sinon, je crois que c’est notre approche très naturelle des projets qui nous démarque. CHAD est née d’un désir de faire les choses différemment. Lorsque l’on travaille en agence, règle générale, on nous met sur les projets et les clients puisqu’ils rapportent de l’argent, et rarement puisqu’ils sont liés à nos intérêts, ce qui a été pour moi un gros facteur de la naissance de CHAD. J’ai toujours trouvé drôle de devoir travailler sur des projets qui n’étaient pas dans mon champ d’intérêt. Je trouvais que le client méritait une personne complètement passionnée par son produit et son entreprise et j’avais aussi surtout envie de mettre toute ma motivation et mon énergie aux bonnes places!  Le but pour nous est donc vraiment de choisir les clients, de créer des partenariats vrais, naturels et sincères. Ça fait toute la différence du monde! En relations de presse et en gestion de médias sociaux, nous devenons la voix de nos clients. Il est donc primordial de croire en leur projets, en leur histoire, en leurs produits. Comment est-ce possible de convaincre des médias ou une communauté d’acheter notre salade si nous ne l’aimons pas? Voilà pourquoi nous ne sommes jamais gênées de refuser des contrats auxquels nous ne croyons pas ou de donner plus de temps que prévu à des projets qui nous passionnent vraiment. C’est aussi quelque chose que nous appliquons avec nos pigistes. Toutes les personnes avec qui l’on travaille doivent aimer les comptes sur lesquels ils sont, sinon on leur donne d’autres projets! Ça rend tout le monde beaucoup plus motivés et heureux.

 

 

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ta vie d’entrepreneure?

Léonie Pelletier – Fondatrice de CHAD Communications

 

L’horaire! La flexibilité. La liberté! C’est vraiment génial de pouvoir être le maître de son temps, ça vaut vraiment tout l’or du monde pour moi. Il y a des périodes, comme l’automne dernier par exemple, où nous travaillions 70-80 heures par semaine avec tous les projets. C’était génial mais très très demandant. Ce printemps, c’était plus relax, 45-50h semaine. C’est bien de pouvoir gérer son horaire selon nos projets. C’est donc notre choix d’en faire plus ou moins, de prendre de nouveaux projets ou non, de commencer tôt le matin et de finir plus tôt en après-midi parfois. Par exemple, j’aime beaucoup faire du yoga le lundi matin 10h. C’est donc génial de pouvoir me permettre cette petite pause et de finir un peu plus tard le soir pour compenser.

 

 

De façon générale, à quoi ressemble une semaine chez Chad Communications?

Oh c’est toujours très différent! Mais en général, j’aime me lever vers 7h et tout de suite, commencer la journée chez moi. Donc je sors du lit, fait du café et hop sur mon ordinateur à 7h05! Je prends tous mes courriels (en écoutant Paul Arcand en toile de fond) jusqu’à 9h00 environ. Comme ça, je peux ensuite prendre 15-20 mins pour me préparer avant de me rendre au bureau sans être stressée des urgences. Je sais ce qui m’attend pour le reste de la journée. Joëlle et moi, on se rejoint donc au bureau vers 9h30-10h et on règle nos dossiers! On se fait toujours une to-do de la semaine ensemble. On reste au bureau en général jusqu’à 16h pour ensuite retourner chez nous et y travailler encore un peu. Avec la job qu’on fait, on travaille toujours un peu. Donc même si on quitte le bureau vers 16h, on travaille souvent un autre 2h le soir à la maison. Justement j’écris ces lignes à 20h50 un vendredi soir, je viens de prendre mes courriels puisque nous étions en rencontre toute la journée. Ça, c’est une journée relativement normale, mais sinon, je dirais qu’un bon 30% de notre semaine est dédié aux rencontres clients. Nous nous déplaçons donc pour les rencontrer et discuter des projets en cours ou bien ce sont des rencontres de clients potentiels pour des partenariats futurs. Il y a aussi les événements le soir auxquels nous aimons toujours beaucoup aller! D’autres soirs, ce sont nos rencontres bénévoles puisque nous sommes heureuses de pouvoir aider un organisme venant en aide aux enfants ayant des maladies orphelines ou incurables.

 

 

Comment envisages-tu le futur de Chad Communications? Quels sont tes projets à venir?

C’est une très bonne question! Honnêtement, le but de CHAD n’est pas de devenir une multi-nationale. Notre grande fierté est de pouvoir être très proches de nos clients, on les voit tous comme de la famille, des amis. Je dirais donc de garder cette proximité avec eux, de faire de même pour les futurs clients que nous accueillerons, de continuer d’être aussi passionnées par nos projets et d’aimer notre quotidien autant que présentement. C’est très très important pour moi. Sinon, nous avons engagé notre toute première employée récemment, donc c’est une grande étape pour nous! Nous avons dans la dernière année déléguer beaucoup au niveau de la gestion des comptes avec notre super équipe de pigistes, maintenant nous déléguons la coordination avec la venue d’Audrey. Le but est donc de pouvoir se concentrer à 100% Joëlle et moi dans la relation client, la stratégie et le développement des affaires. Bien sûr, on veut faire grandir l’entreprise, mais ce doit être fait naturellement et tranquillement sans trop vouloir faire tout en même temps et se presser, c’est ce que nous voulons. C’est aussi toujours fou de dire que nous pouvons vivre de notre passion. Avec les choix que nous faisons, les valeurs que nous chérissons et surtout le plaisir que nous avons avec chaque projet, c’est vraiment toute une chance de dire que nous pouvons en vivre et être confortables. Donc simplement de continuer ceci aussi longtemps que possible, c’est le but ultime!

Pour travailler avec CHAD, c’est par ici!

 

 
 
Mélissa carbure aux projets et aux nouvelles idées. Accro à Pinterest et toutes les applications de notes, elle passe plusieurs heures par jour à écrire des articles de blogue, des textes pour des clients, des brouillons d’idées et de la fiction. En plus d’être une grande créative, elle s’intéresse beaucoup à l’entrepreneuriat et rêve d’éventuellement créer sa propre entreprise. Sa mission sur Terre? Inspirer et divertir.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse de courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
Powered by Lightspeed